22 novembre 2018 | 4.2K vues | 0 commentaire

Des "Gilets jaunes" dénoncent des migrants cachés dans une citerne

Image de l'article Des "Gilets jaunes" dénoncent des migrants cachés dans une (...)
ZOOM

Décidément l’action louable entreprise par les « Gilets jaunes » est en train de tourner à l’aigre. Après les affrontements avec les automobilistes récalcitrants, les insultes islamophobes et racistes proférées à l’encontre des conducteurs à l’origine exotique, le mouvement des « citoyens français », voire franchouillards semble avoir changé son objectif de départ.
Apparemment pour certains il n’est plus question de hausse de prix, de carburant ou autres problèmes de société insignifiants, il s’agit maintenant de traquer les vilains migrants qui profitent du chaos général pour se faufiler entre les mailles du filet.
Mais qu’à cela ne tienne, nos héros parés de jaune sont là pour veiller au grain.
La solidarité semble toute relative au vu du déroulement de cette mobilisation, elle s’arrête à la couleur de peau et à la religion pour certains manifestants.

Six migrants cachés dans un camion-citerne, mardi, à Flixecourt (Somme) ont été dénoncés par les « Gilets jaunes » aux gendarmes.
Le véhicule était immobilisé par un barrage des gilets jaunes lorsque les membres du mouvement de protestation ont constaté la présence des migrants dans la cuve du camion semi-remorque, rapporte France 3 Hauts-de-France.
Ni une ni deux, les “braves citoyens” ont alors prévenu les gendarmes. Ces derniers ont fait sortir les six personnes de la citerne et les ont conduites à la gendarmerie de Flixecourt.

Au fil des événements, la mobilisation qui se voulait citoyenne et ouverte à tous semble avoir dévié vers d’autres objectifs moins dignes, comment après cela s’étonner que de plus en plus de français se désolidarisent de ce mouvement.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 22 novembre 2018

Catégorie : Buzz

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous