11 novembre 2018 | 3.35K vues | 0 commentaire

Des "influenceuses" blanches se font passer pour des noires sur Instagram !

Image de l'article Des "influenceuses" blanches se font passer pour des noires sur (...)
ZOOM

Tous les moyens sont bons pour faire parler de soi. C’est ainsi que nous pourrions expliquer cette nouvelle tendance qui prend de plus en plus d’ampleur.
Des influenceuses blanches se font passer pour des noires sur les réseaux sociaux.
C’est le site d’information, le Huffington Post qui révèle cette info totalement délirante. Pour quelle raison ces jeunes femmes ont décidé du jour au lendemain de se transformer en personne de couleur ?
Mystère et boule de gomme ! Car personne n’est à ce jour capable de répondre à cette question, hormis celles qui usent de ce procédé.

Appelée « niggerfishing », cette pratique, qui n’est pas un délit en soi, pose tout de même un problème d’honnêteté et d’appropriation culturelle selon certains.
A tel point, que beaucoup d’internautes se sentant floués par ces usurpatrices dénoncent cette pratique.
Les influenceuses, bien blanches au départ, vont utiliser différents moyens pour se noircir la peau, maquillage, UV, voire même la chirurgie esthétique.
Elles veulent profiter de la popularité de la culture afro-américaine qui a le vent en poupe. Il est vrai que les métisses sont enviées pour leur beauté.
Bien que cela ne nuise à personne, la communauté afro-américaine dénonce la supercherie, car les influenceuses bénéficient des avantages de cette situation sans pour autant être confrontées à ses désavantages comme c’est le cas pour les personnes de couleur.

Le « niggerfishing » indigne les abonnés qui ont l’impression de suivre des imposteurs, tout comme Wanna une journaliste canadienne qui a décidé de traquer les adeptes de cette pratique trompeuse sur Twitter rapporte le Huffington Post.
Avec l’aide de ses 20.000 abonnés, elle a réussi à répertorier la majorité des « niggerfishin » et les a dénoncées publiquement.
Parmi celles-ci, la Suédoise Emma Hallberg, 178.000 abonnés sur Instagram. Le mannequin de 19 ans est devenue africaine en l’espace de quelques semaines, passant d’un teint blanc transparent à une peau couleur ébène. Dénoncée par une abonnée, elle s’est justifiée en prétextant qu’elle «  bronzait rapidement ».





profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 11 novembre 2018

Catégorie : Buzz

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous