Aubervilliers l’imam Mehdi scandalisé par la vol de son scooter devant la mosquée - VIDEO (1)

L’imam Mehdi scandalisé par le vol de son scooter devant la mosquée alors qu’il était en plein prêche demande aux individus qui ont perpétré cet acte d’être conscients de sa gravité.

 

 

Gérald Darmanin demande le limogeage de l’imam Mehdi

L’imam Mehdi, qui officiait occasionnellement à la mosquée de Gennevilliers (région parisienne), dépose plainte contre le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin, pour abus de pouvoir, après que celui-ci a ordonné son éviction du lieu de culte sur la base de motifs fallacieux.

Mehdi Bouzid, également fondateur du média en ligne IslamMag, sera assisté, dans le cadre de cette procédure, par le CCIE (Collectif Contre l’Islamophobie en Europe) et ses avocats Maître Guezguez et Maître El Hamamouchi.

Dans un courrier rendu public par ces derniers et daté du 13 juin dernier, Gérald Darmanin ordonne au préfet des Hauts-de-Seine de convoquer les gérants de la mosquée de Gennevilliers pour « leur demander de se séparer sans délai » de l’imam Mehdi, l’accusant d’avoir tenu des propos qui portent atteinte à l’égalité femmes/hommes.

Le ministre va même jusqu’à demander au préfet du département d’utiliser la loi contre le « séparatisme » pour faire fermer la mosquée « en cas de récidive ».

Les accusations portées par Darmanin sont pourtant infondées et le prêche incriminé reste disponible sur les réseaux sociaux pour le vérifier.

Si l’imam Mehdi pointe effectivement le manque de pudeur de certaines femmes, et rappelle que la religion musulmane exige d’être vêtu de manière décente, il souligne que cette règle est aussi bien valable pour les hommes, écartant toute forme de sexisme.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici