19 février 2019 | 3.41K vues | 0 commentaire

Une Marocaine fait don de 12 millions de dirhams pour venir en aide aux plus démunis

Image de l'article Une Marocaine fait don de 12 millions de dirhams pour venir en aide aux (...)
ZOOM

Combien de personnes favorisées par la vie pensent à partager un peu de leur fortune avec les plus démunis ? Pas beaucoup probablement.

Mais ce n’est pas le cas de Najia Nadhir, une riche femme d’affaires originaire de la ville de Settat, située à 57 km de Casablanca, sur la route de Marrakech.
Consciente que les fins de mois peuvent être difficiles pour certaines institutions, elle a décidé de faire don de près de 12 millions de dirhams pour la construction et la réhabilitation d’établissements scolaires dans la région.

Mohamed Zrouki, directeur provincial du ministère de l’Education nationale, a livré à Le Site Info, les détails de cette initiative, unique en son genre.
Il avait du mal à cacher sa joie devant cet acte d’une rare générosité, il a expliqué que cette somme profitera en priorité aux élèves issus des zones rurales, contraints de faire plusieurs kilomètres à pied avant d’arriver à l’école.

Cette femme, réputée pour aider les plus démunis, a choisi de construire des écoles et de réhabiliter d’autres dans la région de Settat, a-t-il dit, avant d’ajouter :

Elle est originaire de la région, plus exactement de la commune de Oulad Farès. Elle connaît bien les besoins de cette ville, c’est pourquoi elle a pris cette initiative.

Lorsque la mécène a contacté le représentant du département de Saïd Amzazi pour proposer son aide, le ministère a accepté avant de décider dans la foulée, de lancer la construction d’un lycée à Ouled Farès qui n’en dispose pas.

Elle a fait don d’environ 12 millions de DH pour la construction de cet établissement, en plus de l’acquisition du foncier pour 600.000 DH, a expliqué Mohamed Zrouki.

Loin de s’arrêter en si bon chemin, Najia Nadhir compte acquérir, une fois les travaux achevés, deux bus de transport scolaire pour le lycée.

Après avoir signé la convention avec le gouverneur de Settat, qui a également salué l’initiative, Najia a tenu à visiter l’une des écoles relevant du groupe scolaire Ouled Farès, promettant de la réhabiliter pour la somme de 1 million de DH, a conclu le responsable.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 19 février 2019

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous