Isabelle Morini-Bosc a été l’auteure d’une remarque plus que déplacée à l’encontre de Manelle Ibtissem, qui a repris la chanson Hallelujah en arabe :

Le voile ne me choque pas. La chanson en arabe non plus, même si je trouve que, par les temps qui courent, ça ne s’imposait peut-être pas nécessairement, mais en revanche, ce qu’elle a posté sur les attentats de Nice, ça me choque.

Une critique raciste qui exaspère Cyril Hanouna et choque les chroniqueurs autour de la table. Les téléspectateurs sont eux aussi choqués des propos de la chroniqueuse :

Isabelle Morini-Bosc ne mesure pas le racisme de sa phrase : Mennel n’aurait pas dû «chanter en arabe par les temps qui courent».

Son intervention est à voir ici :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici