Selon le site Croah.fr, ce groupuscule tout récent s’appelle Koah Hagana et serait une entité d’élite fusionnant la Ligue de Défense Juive (LDJ) , le Betar et le Service de Protection de la Communauté Juive (SPCJ). Son nom signifie tout simplement « Ligue de défense » en hébreux.

La LDJ étant dans le viseur de l’opinion public, les membres qui composent ce nouveau groupe de provocateurs à la haine défendus et soutenus par l’Etat, ne se montrent que très peu. Selon eux, ils auraient été présents aux incidents de la Roquette mais en toute discrétion pour mieux frapper dans le dos.

Koah-Hanaga.jpg

Sur le compte Twitter on peut y voir un défilement de posts plus stupides les uns que les autres. Tantôt ridicule, tantôt comique, ce groupuscule n’hésite pas à importer le conflit israélo-palestinien en France (chose reprochée maintes fois aux jeunes de banlieue par le gouvernement de Hollande).

Koah-Hanaga_1_.jpg

Pour pouvoir exister, ces jeunes soldats en couche culottes font la manche auprès de leur communauté et jouent la carte de la sécurité et de la victimisation des juifs de France, une discipline maitrisée au niveau mondial.

koah-haganah-8.jpg

Pourtant, leur nom fait très largement penser à la chanson populaire de Dieudonné et suscite davantage le rire que la peur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici