Jean Messiha souhaite un

Invité sur le plateau de Cnews, Jean Messiha, président de l’Institut Apollon, a expliqué vouloir un mémorial pour préserver la mémoire des victimes de l’Islam radical.

 

Ainsi, face aux autres invités, Jean Messiha explique sa volonté d’un mémorial :

« C’est toujours évidemment avec beaucoup d’émotions que je reviens sur ces attaques que j’ai vécues comme beaucoup de français. Pour moi, l’ampleur de l’attaque du 13 novembre 2015, le nombre de mort et la manière dont ça s’est passé, c’est un peu l’Oradour sur Glane du 21ème siècle. Le 10 juin 1944, des SS allemands ont exécuté et brûlé des dizaines de villageois et là, la symbolique est à peu près la même. »

Et Jean Messiha de continuer sur l’idée d’un mémorial :

« Ici, des français, d’origine maghrébine et appartenant à l’Etat islamique, ont exécutés froidement des dizaines d’innocents qui n’avaient rien demandé d’autre que d’assister à un spectacle. Alors, j’aurais voulu que le Bataclan devienne une sorte de mémorial  des victimes de l’islam radical. »

Au sujet d’un mémorial, Jean Messiha continue :

« Car en France, nous avons cette habitude, à juste titre d’ailleurs, d’avoir des lieux de mémoire pour tout ce qui s’est passé à travers l’histoire. Et on pourrait faire du Bataclan une sorte de musée où les gens peuvent se réunir. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici