Les soldats israéliens Shahar Peretz et Eran Aviv condamnés à de la prison ferme pour avoir refusé de combattre les Palestiniens

Des dizaines de militants ont accompagné deux objecteurs de conscience, Shahar Peretz et le soldat Eran Aviv, à la base d’intégration de Tel Hashomer dans le centre d’Israël où ils ont tous deux déclaré aux responsables de l’armée qu’ils refusaient de servir dans les territoires palestiniens occupés. Peretz et Aviv ont chacun été condamnés à 10 jours de prison.

Peretz, 18 ans, de la ville de Kfar Yona, est l’un des 120 adolescents qui, en janvier 2021, ont signé la dernière « lettre Shministim », une initiative de lycéens dans laquelle ils déclarent leur refus de servir dans l’armée pour protester contre sa politique. d’occupation et d’apartheid. Six mois plus tôt, en juin 2020, Peretz était l’un des 400 adolescents israéliens qui ont signé une lettre aux dirigeants israéliens exigeant qu’ils mettent fin à leurs plans impérialistes d’annexer des parties de la Cisjordanie palestinienne occupée dans le cadre du soi-disant  « Accord du siècle » promu par l’ancien gouvernement de Trump.

Le soldat Eran Aviv qui, avec son refus mardi de cette semaine, a entamé son quatrième passage derrière les barreaux, avait auparavant passé un total de 54 jours en prison militaire pour avoir refusé de servir dans les territoires occupés.

Après leur libération vers la fin de la semaine prochaine, Peretz et Aviv devront retourner à la base d’intégration et répéter le processus jusqu’à ce que l’armée décide respectivement d’exempter Peretz du service militaire et de renvoyer Aviv de l’armée, service qui est obligatoire pour la plupart des Israéliens.

Parmi les militants accompagnant les deux opposants sur le chemin des audiences de mardi figuraient le député de la Liste arabe unie Ofer Cassif (Hadash – Liste commune) et des membres de la Ligue des jeunes communistes d’Israël. Le père de Shahar, Shlomo Peretz, qui a lui-même été emprisonné quatre fois pour avoir refusé de servir au Liban et dans les territoires occupés, était également là pour soutenir sa fille.

Le mercredi 1er septembre, le président de la Liste arabe unie, le député Ayman Odeh (Hadash), a rendu visite au soldat Eran Aviv dans la prison militaire où il est actuellement incarcéré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici