Mustafa, père d'Enis, enlevé et violé à 5 ans, explique pourquoi il est favorable à la peine de mort

Invité sur le plateau de Touche pas à mon Poste, Mustafa, père d’Enis qui a été enlevé et violé à l’âge de 5 ans, a pris la parole pour se dire favorable à la peine de mort.

 

Ainsi, Mustafa raconte lorsqu’il avait été reçu par Nicolas Sarkozy au moment des faits :

« Monsieur Sarkozy m’a reçu en tant que père, pas en tant que président. Quand je suis arrivé, il était en chemise, très gentil. On a eu une discussion par rapport à ça (peine de mort) et il m’a demandé mon souhait. Je lui ai dit : « Je suis papa, on a fait du mal à ma chair, je veux qu’il meure. » Excusez-moi, je lui ai dit. »

Et Mustafa de continuer :

« Il m’a dit : « Je comprends ». Moi c’est ce que je veux, je veux qu’il crève ! C’est clair, il a touché à ma chair, il lui a fait du mal. Si je l’avais en face de moi, je le ferais moi-même. Parce que c’est au fond de moi. Je l’ai vu au procès mais il était plus protégé que le président, impossible de s’approcher. En tant que père, Nicolas Sarkozy me comprenait, mais en tant que président bien sûr, ce n’est pas possible. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici