14 septembre 2018 | 5.09K vues | 0 commentaire

Guerre d’Algérie : Emmanuel Macron fait un pas vers la reconnaissance des tortures

Image de l'article Guerre d'Algérie : Emmanuel Macron fait un pas vers la reconnaissance (...)
ZOOM

Le 11 juin 1957, Maurice Audin, a été arrêté chez lui à Alger par des parachutistes.

Agée de 25 ans, ce mathématicien et assistant à l’Université d’Alger, est soupçonné d’héberger des membres de la cellule armée du Parti communiste algérien.

Il sera torturé à plusieurs reprises mais on apprendra qu’il est mort à la suite de son évasion.

En 2014, ancien président François Hollande a affirmé que la véritable version est que :

M. Audin ne s’était pas évadé mais était mort durant sa détention

Le chef de l’Etat s’est rendu ce jour au domicile de la veuve de Maurice Audin afin de reconnaître la responsabilité de l’Etat dans la disparition du militant communiste.

Par cette action, Emmanuelle Macron va reconnaitre « une forme de responsabilité » de l’Etat dans la torture en Algérie.

profil de Latifa

Auteur : Latifa

Posté le : 14 septembre 2018

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous