13 juin 2018 | 8.38K vues | 3 commentaires

« Islam de France » : le premier ministre met la pression sur les musulmans

Image de l'article « Islam de France » : le premier ministre met la pression sur les (...)
ZOOM

Grand absent du repas annuel de rupture du jeûne du ramadan (Iftar) organisé par le Conseil français du culte musulman (CFCM), à Paris le 12 juin, le président Emmanuel Macron a mandaté son Premier ministre d’y assister.

Le chef du gouvernement est finalement arrivé un peu avant 23 h 15 et c’est son ministre de l’intérieur qui est intervenu.

Dans un discours d’une quinzaine de minutes au ton fort, Gérard Collomb a déclaré :

Dans les semaines à venir, nous voudrions que dans chaque département, une grande concertation soit organisée. Il est temps qu’en partant de la base, du terrain, on puisse faire converger des propositions, à partir desquelles le président de la République serait en mesure de prendre des initiatives fortes

En jeu, la réforme de l’islam de France, un chantier piloté directement par Emmanuel Macron qui peine à voir le jour.

L’absence du président de la République a été très mal perçu, un invité a déclaré :

Macron n’est pas venu parce qu’il n’a rien à dire, rien à annoncer

profil de Latifa

Auteur : Latifa

Posté le : 13 juin 2018

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

3

Avis

zara zefizef

13 juin 2018 à 21:06

0

Depuis quand on réforme une religion ? Il se prend pour un messager ?

Nas user 0
Le Damné Rashid

13 juin 2018 à 20:56

0

En faite Macron préfère les dîners avec les Momo 6 les repas Dans les palaces des monarchies du Golfe la il y’a de la bonne Bouffe qui ne viens pas des enseignes de carouge ou Prisunic

zara zefizef

13 juin 2018 à 18:11

0

Et la réforme du judaïsme et du christianisme c’est pour quand ?