9 novembre 2018 | 51.84K vues | 2 commentaires

L’Arabie Saoudite et Israël se mettent d’accord pour interdire la Mecque aux Palestiniens

Image de l'article L'Arabie Saoudite et Israël se mettent d'accord pour interdire la (...)
ZOOM

Si cette information est confirmée, l’Arabie Saoudite risque fort de s’attirer les foudres de la communauté musulmane du monde entier.
Selon le site britannique Middle East Eye près de 3 millions de Palestiniens vont être privés du Hajj suite à «  un accord entre l’Arabie Saoudite et Israël  ».
Cette mesure devrait priver les Palestiniens d’accomplir le pèlerinage à la Mecque, rapporte le site britannique.

Middle East Eye affirme que le royaume saoudien et l’état hébreu, se sont mis d’accord pour interdire au demi million de musulmans Palestiniens, vivant en territoires occupés, de se rendre en Arabie Saoudite pour accomplir le Hajj ou la Oumra.
Cette mesure concerne tous les Palestiniens munis d’un passeport temporaire délivré par le Liban ou la Jordanie, elle s’ajoute à une autre décision prise par le royaume saoudien, celle de ne plus accorder de visas aux Palestiniens qui vivent au Liban, en Jordanie ou à Jérusalem-Est.

Cette décision affecte chaque arabe et musulman qui a le droit de pratiquer sa religion, a déclaré le député jordanien Saud Abu Mahfouz au site anglais.

Des mesures qui vont affecter plus de 2.34 millions de Palestiniens, désormais privés des seuls documents passibles de leur permettre d’accomplir leur pèlerinage.
Après enquête mené par Middle East Eye, des agents de voyages établis en Jordanie, en Israël et à Jérusalem-Est ont bien confirmé la nouvelle.
Ils affirment avoir été prévenus par le ministère jordanien des Affaires islamiques et des Awqaf que l’ambassade saoudienne à Amman leur a spécifié qu’il était inutile de demander des visas pour la Mecque avec des passeports jordaniens temporaires.

Selon une source jordanienne citée par MME, ces décisions sont le résultat d’un accord bilatéral entre les saoudiens et les israéliens dans le but de :

Mettre fin à l’identité palestinienne et au droit du retour des réfugiés. L’Arabie Saoudite est en train de mettre la pression à la Jordanie pour que le pays naturalise les réfugiés palestiniens sur son territoire ainsi que ceux à Jérusalem-Est et en Israël, a affirmé la même source.

Le statut de réfugié Palestinien est depuis des années dans le collimateur israélien et américain. Près de 40% de l’ensemble des réfugiés Palestiniens vivent en Jordanie.
En coupant les vivres à l’UNRWA (L’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient), les Etats-Unis espèrent supprimer le statut des deux millions de réfugiés Palestiniens.
Washington et Israël cherchent à supprimer le droit au retour des réfugiés palestiniens, inscrit dans le droit international, de tout programme politique.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 9 novembre 2018

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

2

Avis

Nas user 0
Norebi

11 novembre 2018 à 06:47

0

Si les saoudiens ont entrepris un accord avec des mécréants privant des musulmans de se rendre à la Mecque c’est grave , car la Mecque appartient aux nusumans du monde entier et non pas aux saoudiens.

Nas user 0
mesli

9 novembre 2018 à 18:42

0

Avis aux musulmans,si cela se confirme la gestion des 2 lieux saints ne devra plus dépendre du Royaume saoudien inique,tyrannique,pro-israélien et assassin de journalistes !!!!