25 octobre 2018 | 618 vues | 0 commentaire

Le Parlement algérien a deux présidents

Image de l'article Le Parlement algérien a deux présidents
ZOOM

Le 24 octobre, l’Assemblée nationale populaire algérienne a élu un nouveau président.

C’est le député Mouad Bouchareb, issu du Front de libération nationale (FLN) qui a été élu comme président de l’Assemblée nationale populaire (APN) en remplacement de Saïd Bouhadja, mais le sortant, en conflit ouvert avec la majorité parlementaire, se proclame légalement toujours en fonction.

Saïd Bouhadja répète qu’il ne partira qu’à la demande du président de la République.

L’Algérie se retrouve donc avec un Parlement et deux présidents. Fait inédit

Une spécialiste à l’ Assemblée nationale a expliqué :

C’est une situation délirante » Selon elle, Saïd Bouhadja est toujours légalement le président de l’APN, car le constat de vacance n’a pas été établi juridiquement selon les règles. Nous risquons de nous retrouver avec deux présidents à l’Assemblée nationale, un président légal et un président de faite.

Les cinq partis de la majorité, dont le FLN et le RND, réclament en vain depuis fin septembre la démission de M. Bouhadj l’accusant de mauvaise gestion.

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous