14 septembre 2018 | 27.29K vues | 0 commentaire

Hadith du jour : L’interdiction de se raser une partie des cheveux

Image de l'article Hadith du jour : L'interdiction de se raser une partie des (...)
ZOOM

Ibn ‘Omar rapporte que :

Le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam), vit un garçon auquel on avait rasé une partie de la tête et laissé l’autre. Il interdit cette pratique en ordonnant : “Rasez-le complètement ou laissez-le [c’est à-dire : laissez ses cheveux pousser] !” (Abou Dawud, riyad as-salihin n°1639, authentifié par sheikh al Albani]

Celui qui se diminue les cheveux doit le faire de la même manière pour toute la tête. Quant au fait de prendre des côtés de la tête plus que ce qu’on prend du milieu, c’est assimilable à la coiffure dite kasaa’ interdite selon ce hadith rapporté par al-Boukhari (5921) et Muslim (2120) d’après Ibn Omar (radi Allahu anhum), selon lequel le Messager d’Allah (Salla Allah alayhi wa salam), a interdit le kasaa’.

Naafi’, l’un des rapporteurs du hadith, dit en guise d’explication de ce terme qu’il consiste à raser une partie de la tête d’un enfant et de laisser une autre partie.

La recommandation est de ne pas adopter cette mode occidentale et de s’en tenir aux coutumes reçues consistant notamment pour les femmes à laisser se développer la chevelure et à les tresser.
Quant à l’homme, il est autorisé à avoir les cheveux longs à partir du moment où il les porte d’une manière conforme à la Sunnah de Rassoul Allâh (Salla Allah alayhi wa salam).
Le Prophète Mohammad (Salla Allah alayhi wa salam) n’a jamais attaché ses cheveux de manière à faire une queue de cheval et il ne les a pas non plus tressés. Par conséquent, les cheveux longs ne doivent pas ressembler à ceux portés en Occident par les non-musulmans, car l’imitation des non-croyants est condamnée dans le Qour’an et les Hadith. En outre, les cheveux ne doivent pas être longs au point de ressembler à ceux d’une femme qui, d’une manière générale, tombent jusqu’à la taille ou au milieu du dos.

Le Prophète (Salla Allah alayhi wa salam), a dit dans un Hadith authentique :

Celui qui imite un peuple en fait partie » (Abou Dawoud/4031)

Quiconque imite les mécréants et continue de les imiter jusqu’à ce qu’Allah prenne son âme, sera réuni avec eux. Et Le Refuge est auprès d’Allah.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 14 septembre 2018

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous