« Je pensais qu’il allait mourir » La femme d’Adil victime d’une agression islamophobe témoigne - VIDEO

Adil et Laetitia sont encore sous le choc suite à l’agression filmée d’Adil par un homme raciste devant sont domicile.Un homme, dont il s’inquiétait du comportement étrange, a finalement tenté d’écraser Adil Sefrioui, mercredi dernier, devant son domicile, à Dole, après l’avoir copieusement insulté sur ses origines.

 

C’est Laetitia, son épouse qui, depuis la cuisine, a, la première, repéré cet homme étrange qui, de l’autre côté de la rue Lombard, prenait des photographies de leur maison, alors que leurs 4 enfants, âgés de 7 à 12 ans, jouaient sur la terrasse. Adil, qui ne travaille pas ce jour-là, sort, constate et fait le tour du pâté de maison pour rejoindre l’individu et lui demander à voir les images prises, intrigué. Il n’y a en effet pas grand-chose d’extraordinaire à photographier de ce côté-ci de la ville.

L’interpellation déplaît visiblement à cet homme âgé qui brandit un gros appareil reflex muni d’un zoom. « Il m’a dit aussitôt ‘’aaah, bicot, tu passes sous le capot aujourd’hui !’’ Ça m’a choqué. Les gens sont gentils d’habitude, ils me disent ‘’on n’aime pas les Arabes mais toi on t’aime bien’’. J’ai du mal à leur en vouloir. Mais là, c’était différent, j’ai crié à ma femme d’appeler la police. »

 

« Il avait du plaisir à prononcer ce mot : bicot ! »

L’agresseur remonte ensuite dans sa voiture que M. Sefrioui tente de retenir en gardant la porte ouverte. « Je me suis dit, s’il part avant l’arrivée de la police c’est comme pas vu pas pris. » L’automobiliste accélère et Adil Sefrioui est obligé de lâche sa prise. « Je l’ai vu qui tournait une rue plus loin mais il est revenu au ralenti derrière moi alors que je rentrais par le trottoir. Et quand j’ai atteint le bateau du passage piéton qui lui permettait de monter à son tour sur le trottoir, il a accéléré pour me faucher. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici