Rokhaya Diallo - « Tant qu’on les caresse dans le sens du poil et qu’on chante les louanges de la France, ils nous adorent »

Dans un tweet, la militante Rokhaya Diallo s’en est prise à Pascal Praud pour sa défense de Rachel Khan, artiste et militante défendant l’universalisme. Son message associé à une affiche Banania a été jugé par certains comme «raciste». 

Sur CNews, Pascal Praud s’était adressé à la comédienne Rachel Khan, en la décrivant comme «intelligente, bienveillante» et disait ne pas comprendre «pourquoi les autres étaient malveillants, jaloux et violents». Dans son tweet, l’internaute fait un raccourci : «Traduction, vous n’êtes pas comme Rokhaya Diallo ou Feïza Ben Mohamed, et ça j’adore».

 

À la vue de ce tweet, la militante anti-raciste avait répondu clairement : « Tant qu’on les caresse dans le sens du poil et qu’on chante les louanges de la France, ils nous adorent », le tout accompagné d’une photo de Banania souriant.

La LICRA s’offusque

e président de la Licra Mario Stasi a jugé ce tweet «immonde» et estimé qu’il montrait que le «prétendu antiracisme» de Rokhaya Diallo était «une escroquerie qui sert à salir». «Je suis fier de compter Rachel Khan dans mon équipe à la Licra, ce Banania jeté à la figure de Rachel, c’est la banane jetée à la face de Christiane Taubira», poursuit-il, en faisant référence aux attaques racistes contre l’ancienne ministre de la Justice, comparée à plusieurs reprises à un singe, précise RT France.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici