Ali Rabeh, maire de Trappes, s'agace et dit ses 4 vérités aux chroniqueurs de Cnews - VIDEO

Invité par Cnews pour s’exprimer au sujet du projet de loi sur le séparatisme présenté hier par Emmanuel Macron, Ali Rabeh, maire de la ville de Trappes, ne s’est pas laissé faire face aux autres invités.

 

Ainsi, dans la vidéo, un invité de Cnews, Ivan Rioufol, s’adresse à Ali Rabeh en expliquant :

« Vous êtes de l’emprise de l’Islam politique et peut-être même de la Charia dans certains lieux de votre territoire. Ou en tous cas dans les territoires qui sont les territoires perdus de la République pour ceux qui veulent bien voir ça. Est-ce que vous êtes dans cette perspective-là ou vous pensez que c’est tout à fait exagéré ? »

Et Ali Rabeh de répondre, agacé :

« Cela fait des années que vous brassez du vent en exprimant des messages comme cela et vous ne connaissez rien à la réalité du terrain car vous n’y mettez jamais les pieds. Donc quand vous racontez des choses pareilles à une heure de grande écoute, vous brassez du vent. La Charia etc, ça n’existe pas  à Trappes, ni partout en France. »

Le maire Ali Rabeh continue ainsi :

« La loi Républicaine permet de condamner les gens qui aimeraient appliquer éventuellement la Charia en France. Battez-vous avec moi pour qu’on ait des policiers à Trappes ! Arrêtez de raconter des absurdités à la télévision ! « 

Et face à Elizabeth Lévy, Ali Rabeh explique :

« Je n’entends rien, ça éructe sur le plateau. Ce sont des gens qui ne connaissent rien, absolument rien à la réalité du terrain ! Ce sont des spécialistes des plateaux télé, des spécialistes des 7ème et 16ème arrondissements de Paris qui veulent faire la leçon à des gens qui, tous les jours, sont confrontés aux difficultés. (…) Et j’ai en face de moi des espèces d’ignares qui ne connaissent rien au terrain et qui n’ont jamais exercé la moindre responsabilité et qui adorent agiter les bras. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici