Castaner qualifie la fresque en hommage à Adama Traoré d'insupportable

Lors de la séance de questions au gouvernement qui s’est tenue hier mardi, Christophe Castaner a pris la parole pour s’exprimer au sujet de la fresque d’Adama Traoré.

Ainsi, en s’adressant à un député de l’Assemblée, Castaner a expliqué :

« La France, le pays des Lumières, ce n’est pas les États-Unis. La police française, ce n’est pas la police américaine. Et ne confondez pas tout. N’évoquez pas, Monsieur le Député, la liberté de parole pour prêter à cette fresque. »

Et de continuer :

« Cette fresque fait le parallèle entre Messieurs Traoré et Floyd en parlant de violences policières. Cette fresque, Monsieur le Député, est tout simplement insupportable. »

Et Castaner de se justifier ainsi :

« Pourquoi cette fresque est insupportable ? Car elle entretient un amalgame pernicieux, comme votre question. Elle est insupportable car elle laisse penser que la République ferait usage de la force de manière illégitime. Et ce n’est pas le cas. Le mot « policier » n’a rien à voir à côté de ceux de « racisme » ou de « violences ». Car nos policiers luttent à chaque heure, chaque jour et chaque nuit contre les violences et le racisme. »

Castaner a ensuite expliqué que le préfet a demandé au maire de retirer cette fresque :

« Oui, à juste titre, le préfet a reçu, à leur demande, les organisations syndicales. Et a demandé au maire de Stains de revenir sur cette fresque qui est peinte sur un bâtiment municipal et qui porte la haine et l’amalgame. Qui porte l’insupportable. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici