Ahmad Atef Daraghmeh

Ahmad Atef Daraghmeh était le 229e Palestinien à être tué cette année et le 15e Palestinien à être tué en décembre seulement.

Le jeudi 22 décembre, les forces israéliennes ont abattu Ahmad Atef Daraghmeh, 23 ans, un joueur de football prometteur, dans la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie occupée.

Peu après minuit jeudi, les forces militaires israéliennes ont attaqué le tombeau de Joseph avec des véhicules militaires blindés et des armes afin d’escorter un groupe de colons juifs pour effectuer des prières et des rituels religieux sur le site.

Le raid a déclenché des affrontements avec des Palestiniens dans la région et a duré jusqu’aux premières heures de jeudi matin.

Selon le Croissant-Rouge palestinien, trois autres Palestiniens ont été blessés à balles réelles, tandis que plus de 20 Palestiniens ont été blessés par inhalation de gaz lacrymogène.

Le tombeau de Joseph est devenu un point d’éclair de la violence israélienne ces dernières années, avec plusieurs Palestiniens tués lors d’affrontements sur le site au cours de l’année écoulée. L’armée israélienne escorte fréquemment de grands groupes de colons juifs dans la région, provoquant la communauté palestinienne locale.

Un footballeur et un Palestinien sous occupation

Daraghmeh n’était pas étranger aux incursions et abus israéliens.

Le frère de Daraghmeh, Adham Daraghmeh, est détenu par l’armée israélienne depuis le 28 décembre 2021. Son père, Atef Daraghmeh, a passé 12 ans en tant que détenu politique dans les prisons israéliennes.

Dans des images acquises par des journalistes palestiniens locaux du moment où Daraghmeh a été tué par balle, le jeune homme de 23 ans est vu tenant un fusil mais ne tirait pas au moment où il a été abattu.

Daraghmeh a été enterré dans sa ville natale de Tubas jeudi après-midi, couvert d’un drapeau vert pour signaler une affiliation au Hamas. Pourtant, le cortège funèbre a montré une diversité de drapeaux de factions flottant autour de Daraghmeh.

Plusieurs groupes de factions, récents et plus anciens, ont pleuré la perte de Daraghmeh, notamment le groupe de résistance armée palestinienne basé à Naplouse, la fosse aux lions, le Hamas, le Front palestinien de libération de la Palestine (FPLP) et le Jihad islamique palestinien (JIP) qui est le principal groupe de coordination de la coalition armée de la Brigade de Jénine.

Daraghmeh était également un joueur de football de la Ligue palestinienne de football. Depuis 1967, plus de 700 athlètes palestiniens ont été tués par les forces et les colons israéliens.

6 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici