Royaume-Uni - Aya meurt suite à une attaque en pleine rue, la communauté musulmane effondrée

Aya Hachem, étudiante en droit dans le nord de l’Angleterre, était une passante innocente tuée lors d’une épicerie pendant le Ramadan.

Trois hommes soupçonnés de meurtre ont été arrêtés après la mort d’une femme de 19 ans à Blackburn, dans le nord de l’Angleterre – un meurtre qui a choqué la communauté musulmane du pays.

Aya Hachem, issue d’une famille de réfugiés libanais, était étudiante en deuxième année de droit à l’Université de Salford et bénévole pour l’association caritative Children’s Society.

La police a déclaré qu’elle n’était pas la «cible prévue» de l’attaque, car elle cherchait à apaiser les craintes qui se répandaient sur les réseaux sociaux selon lesquelles sa mort était le résultat d’une agression raciste.

« Rien n’indique qu’Aya était la cible de cette attaque et tout indique qu’elle était une passante innocente », a déclaré la police du Lancashire. « Nous sommes conscients des rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, et nous tenons à souligner que nous ne traitons pas l’incident comme lié au terrorisme et ne pensons pas qu’il s’agissait d’une attaque à motivation raciale.

« D’abord et avant tout, nos condoléances vont à sa famille, qui a perdu sa fille pendant le mois sacré du Ramadan. »

Aya a été abattue en plein jour alors qu’elle faisait ses courses dimanche vers 15 heures. Elle se dirigeait vers un supermarché lorsque des coups de feu ont été tirés d’une voiture à proximité.

« Malheureusement, l’un d’eux l’a frappée et tuée », a déclaré la police.

Les hommes arrêtés étaient tous dans la trentaine.

Terry Woods, de la police du Lancashire, a déclaré: « Il s’agit d’une attaque effroyable et insensée contre une jeune femme innocente, dont la vie a été écourtée. »

Hachem était l’aînée de quatre frères et sœurs et des rapports ont indiqué que son corps était transporté par avion au Liban pour être enterré.

Dans un communiqué, sa famille a déclaré: « Aya nous a été enlevée dans les circonstances les plus horribles.

« Nous sommes absolument dévastés par sa mort et voudrions saisir cette occasion pour implorer tous les membres du public qui pourraient avoir des informations, aussi petites soient-elles, qui pourraient traduire les responsables en justice. »

Mark Russel, président de la Children’s Society, a rendu hommage: « Nous sommes profondément attristés d’apprendre le décès de l’un de nos jeunes administrateurs, Aya Hachem. C’était une jeune femme vraiment remarquable et une voix inspirante pour les enfants et les jeunes. . Nos pensées accompagnent sa famille en ce moment horrible. « 

Pendant ce temps, deux pages de collecte de fonds ont été créées en l’honneur de Hachem.

Une collecte de fonds pour construire une mosquée en son nom a déjà atteint l’objectif de 30000 £ (34000 euros), tandis qu’une autre, par Global One, une ONG basée au Royaume-Uni, cherche à se souvenir d’Hachem en construisant des puits d’eau pour les femmes et les filles vulnérables dans l’eau. communautés pauvres.

3 Commentaires

  1. Bien entendu, lorsqu’une personne musulmane est tuée, ce n’est jamais un acte terroriste, par contre lorsqu’un non-musulman est tué c’est bien entendu un acte terroriste.
    Le 2 poids 2 mesures comme toujours.

  2. Dommage que vous fassiez du communautarisme à partir de ce meurtre et tue une innocente ! – Et il n’y a pas que « la communauté musulmane qui est effondrée ».

    C’est en rapportant les informations sous cet angle qu’on nourrit le racisme et donc les sentiments d’injustice, de stigmatisation et derrière, pour quelques-uns, la volonté de se venger…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici