Urgences un médecin humilie une femme voilée et refuse de l’ausculter, la victime sous le choc témoigne - VIDEO

Une jeune femme voilée à bout de nerfs témoigne de l’humiliation dont elle a été victime aux urgences d’un hôpital français. Sa voix emplit de sanglots, la jeune femme affirme que le médecin lui aurait dit «enlevez-moi ce truc sur votre tête ! » puis a refusé de l’ausculter.

 

« Ca fait plusieurs que je ne me sens pas bien. Ce matin ca n’allait vraiment pas du tout, du coup je décide d’aller aux urgences le soir et j’explique au médecin ce que j’ai. Il était vraiment pas agréable, il me prenait de haut quand il me parlait et banalisait tout ce que je lui disais », explique la jeune femme.

« Puis il me dit, enlevez-moi ce truc sur votre tête ! Alors j’enlève mon voile. Puis il m’effleure les cheveux et me dit : « C’est bon vous n’avez rien ! Prenez un Doliprane et ça va aller», poursuit-elle.

 

« Puis je demande aux infirmières, est-ce que je peux voir un autre médecin parce que ça c’est très mal passé avec celui-là et il refuse de m’ausculter. » Après avoir attendu une heure dans la salle d’attente, un infirmier lui répond « Ecoutez, aucun médecin ne veut vous voir. C’est mieux pour vous d’aller voir ailleurs. »

2 Commentaires

  1. Et il y a des crétins en France qui parlent de laïcité, et veulent l’imposer aux musulmans.
    La laïcité doit être appliqué par l’administration française et certains de ses employés racistes et mal éduqués.
    Le mal qui est en eux ils veulent le faire transposer sur les musulmans.

    Quand Dieu en en a marre d’un peuple, il le fait changer, remplacer par un autre. Nous sommes en train de le voir en direct en France cela se passe sous nos yeux, plusieurs français sont conscient et savent ce qu’ils subissent. Alors ils se retournent contre les citoyens de confession musulmane.

  2. Enlève ton percing peut-être qu’ALLAH t’aurait préservé de cette humiliation.

    Je te dirais même cheh…par de rahma pour les kahba !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici