Vienne Trois musulmanes font une prière devant le mémorial en hommage aux victimes de l’attentat - VIDEO (1)

Des femmes musulmanes se sont rendues devant le mémorial en hommage aux victimes du terrible attentat qui a touché la ville de Vienne en Autriche afin d’invoquer leur Seigneur et transmettre un message de paix à la nation autrichienne.

 

Des « héros » musulmans

Deux Autrichiens d’origine turque, Recep Tayyip Gultekin et Mikail Ozen, ont risqué leur vie pour sauver un policier et deux femmes lors de l’attaque terroriste de lundi survenu à Vienne en Autriche.

Recep Tayyip Gultekin et Mikail Ozen se trouvaient dans le centre-ville de Vienne lorsque l’attaque a commencé. Tous deux se sont dirigés vers l’incident et ont vu les assaillants tirer sur des civils. Gultekin est venu en aide à une femme blessée.

«Après avoir transporté la femme dans un restaurant voisin, le terroriste a pointé son arme sur moi», a-t-il dit.

Ensuite, Gultekin s’est caché de l’homme armé qui portait un fusil d’assaut à long canon.

Cependant, il n’a pas pu éviter d’être blessé.

«Un plomb de ce pistolet a frappé l’arrière de ma jambe droite. Cependant, il n’a causé aucun dommage majeur. »

Gultekin et Ozen se sont rendus au poste de police le plus proche pour signaler l’incident.

Gultekin a déclaré qu’ils se sont immédiatement rendus au poste de police pour donner des informations, puis ont aidé une vieille femme qui était sous le choc de l’attaque près des lieux.

Ils ont également été confrontés à une autre attaque contre un policier, constatant que les équipes médicales ne se sont pas approchées des lieux en raison de l’attaque.

« D’autres policiers le regardaient (la policière blessée), ils n’ont rien fait pendant que je leur criais de l’aide.

« J’ai dit à Mikail que nous allions faire ça. Nous avons atteint la police … Nous avons porté la police à l’ambulance moi, en retenant son dos, et mon ami par ses pieds. »

Gultekin a déclaré qu’ils avaient transporté l’officier blessé à l’ambulance avec Ozen.

L’officier avait été blessé entre la cavité abdominale et le mollet et avait perdu beaucoup de sang, a déclaré Gultekin.

Les ambulanciers voulaient emmener Gultekin à l’hôpital mais il a refusé car de nombreuses personnes souffraient de blessures, a-t-il ajouté.

Plus tard, après s’être rendu à l’hôpital, les médecins ont dit à Gultekin que la balle devrait peut-être rester dans sa jambe car son retrait pourrait causer des problèmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici