Amine El-Khatmi accuse les musulmans d’être « les lyncheurs de Miss Provence » - VIDEO

April Benayoum, qui représentait la Provence lors du concours Miss France, a été la cible de commentaires antisémites et xénophobes sur les réseaux sociaux, après avoir évoqué l’origine israélienne de son père. Amine El-Khatmi, président du Printemps républicain, accuse en direct « les jeunes musulmans » d’être à l’origine de ce lynchage alors qu’une enquête est en cours.

 

 

« Ça ne me touche pas »

Une avalanche de messages haineux «Miss Provence, elle était mignonne jusqu’à ce qu’elle dévoile ses origines», «Miss Provence a un lien avec Israël, allez dégage moi ça», ou encore pire «Tonton Hitler ta oublier (sic) d’exterminer Miss Provence». Une enquête pour «injures à caractère raciste et provocation à la haine raciale» a été ouverte lundi par le parquet de Paris, rapporte Libération.

April Benayoum réagit à ces commentaires publiés par des internautes avec sagesse prônant le vivre-ensemble et « un combat contre toutes les formes d’inégalités » :

« Je n’ai bien sûr rien vu en direct, déclare la jeune femme de 21 ans, étudiante en commerce à Aix-en-Provence, dans les colonnes de Var Matin. J’ai appris l’existence de ces propos par mes proches. C’est triste d’assister à de tels comportements en 2020. Je condamne bien évidemment ces propos, mais ça ne me touche absolument pas ».

« Je trouve que c’est regrettable qu’en 2020 on puisse encore avoir ce type de propos, poursuit la jeune femme interrogée par BFMTV. Je remercie toutes les personnes qui me soutiennent, ce n’est pas qu’un combat contre l’antisémitisme, c’est aussi un combat contre toutes les formes d’inégalités ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici