Arabie saoudite - Des femmes officiers sécurisent les mosquées sacrées de La Mecque et de Médine

Des dizaines de femmes officiers sont actuellement déployées à La Mecque et à Médine, où elles assurent la sécurité et gèrent les fidèles de la Grande Mosquée et de la Mosquée du Prophète . Le fait que leur travail quotidien soit considéré comme une réalisation marquante de la Vision 2030 du Royaume.

Le groupe de 113 personnels de sécurité entièrement féminins de formation militaire stationnés à la mosquée du Prophète ﷺ  a été créé il y a six mois. Il fait partie de la branche de la sécurité intérieure des forces de sécurité spéciales de l’Arabie saoudite. Les officiers travaillent 24 heures sur 24 dans quatre équipes de près de 18 membres chacune. Leur travail, selon une déclaration du major-général Abdul Rahman Al-Mashhan, directeur de la police de Médine, est de surveiller et d’aider les pèlerins à pratiquer la Omra.

Vêtues d’uniformes de couleur moka, de bérets noirs et d’un voile, les jeunes officiers surveillent une section de la mosquée pour guider et aider les fidèles et appliquer les protocoles COVID-19 du gouvernement.

Dans le cadre de leur formation professionnelle, elles ont appris l’autodéfense, les premiers soins et l’utilisation des armes à feu. Elles ont également dû s’inscrire à des cours d’arabe et d’anglais (pour améliorer leurs compétences en communication), à des cours d’informatique et de fitness.

Hanan Al-Rashidi, 27 ans, qui est soldat depuis huit mois, a déclaré qu’elle avait accepté le poste parce qu’il s’agissait d’une forme de service humanitaire. «Je suis plein de joie. C’est un honneur de travailler à la mosquée du Prophète ﷺ  et de servir les invités d’Allah », a-t-elle déclaré à Arab News.

«Je suis reconnaissante de travailler à ce poste. Notre leadership nous a offert de nombreuses opportunités. De la conduite automobile au travail dans n’importe quel domaine, les femmes sont égales aux hommes. Il n’y a pas de différence », a-t-elle dit.

Reem Al-Mahjoob, 27 ans, qui exerce des fonctions de sécurité à Médine depuis six mois, a fait écho aux sentiments d’Al-Rashidi. Elle a souligné que Vision 2030 a permis aux femmes saoudiennes d’occuper des emplois dans des domaines aussi divers que l’armée, l’aviation et le gouvernement.

Dans le cadre de cette stratégie, l’Arabie saoudite a non seulement introduit des réformes juridiques, mais a également financé des projets et des initiatives dans un certain nombre de secteurs – notamment le tourisme, l’investissement et la culture – qui ont créé des opportunités pour les femmes.

Parallèlement à ces initiatives, les secteurs gouvernementaux se sont engagés à garantir et à protéger les droits des femmes sur le lieu de travail. Le ministère des Ressources humaines et du Développement social s’est efforcé de réduire la discrimination fondée sur le sexe et de trouver des moyens de créer des environnements de travail sûrs qui favorisent la croissance et l’innovation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici