Le 18 novembre 1990, le premier ministre Benjamin Netanyahou se faisait remonter les bretelles par le rabbi Mendel Schneerson. Celui-ci lui enjoignait d’hâter la venue du Messie, ce à quoi répond “Bibi” « nous faisons, nous faisons ».
Mais que peut bien cacher cette question ? De quel don est doté Netanyahou au point que ce rabbi le supplie ?

Ce qu’il faut savoir c’est que plus de 50% des israéliens juifs croient en l’arrivée imminente du Messie, Machia’h. Une majorité des grands rabbins s’accordent à dire que presque toutes les conditions à la venue du Messie seraient réunies.
Cependant il en manque quelques-unes et au vu de la situation actuelle, elles expliquent clairement les agissements de l’état hébreu.
L’une d’elles et pas la moindre consiste en la création d’un Troisième Temple en lieu et place de la mosquée d’al-Aqsa après sa destruction.

D’ailleurs les nombreuses incursions israéliennes dans l’un des lieux saints les plus importants pour les musulmans, le sont dans le but de préparer la construction du “Troisième Temple” juif. Un rapport de 2013 de l’organisation de recherche israélienne Ir Amim révèle que « la municipalité de Jérusalem et d’autres ministères du gouvernement financent et soutiennent directement diverses organisations militantes guidées par la mission de reconstruire le temple ». Des plans détaillés du “nouveau temple” existeraient déjà.

Une autre des conditions à l’arrivée du Messie, est que tous les juifs du monde fassent leur “alyah”, ce qui explique les appels répétés du gouvernement israélien aux juifs de France et d’ailleurs.
L’épuration ethnique des Palestiniens qui se déroule actuellement selon un plan de remplacement de population à Gaza inspiré du livre de Josué, prévoit une expansion territorial pour faire place aux nouveaux arrivants juifs.

Un objectif totalement partagé par l’actuel premier ministre israélien car selon ce texte; l’holocauste des ennemis d’Israël est un acte de piété et une mission sacrée. La guerre contre l’Iran, voire le chaos dans la région fait aussi partie des événements annonciateurs de la venue du Messie.
On comprend dès lors mieux pourquoi, Netanyahou répondait en 1990 au rabbi: « Nous faisons, nous faisons… »

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.
.

Soutenez Lies Breaker, soutenez l'info indépendante
Faites un don : https://www.paypal.me/liesbreaker

Publié par Lies Breaker sur dimanche 1 Janvier 2017

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici