Suite au clash du 2 mai, sur le plateau d’« On n’est pas couché » sur France 2, entre Aymeric Caron et Caroline Fourest, Laurent Ruquier a décidé de ne plus jamais inviter Caroline Fourest sur son plateau ni dans aucune autre de ses émissions. Pour rappel, le chroniqueur Aymeric Caron accusait la journaliste de mensonge sur sa prétendue victoire en appel contre Rabia Bentot, la femme voilée victime d’une agression islamophobe en 2013.

[Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]

Dans un texte publié ce dimanche sur le Huffington Post intitulée « À mes procureurs Ruquier et Caron » la journaliste a souhaité donner sa propre version des faits.

Cependant les justifications confuses de Caroline Fourest laissent plutôt dubitatifs : « Ce samedi soir, de façon assez sidérante, Laurent Ruquier m’a excommuniée d’On n’est pas couché. Car, dit-il, je lui aurais ‘menti’ » . « Visiblement influencé par la version de Maître Maati (l’avocat de Rabia Bentot, NDLR), Laurent Ruquier m’accuse d’avoir ‘menti’ pour avoir dit à Aymeric Caron de passer à autre chose, puisque ce procès avait été ‘gagné’ en appel. En l’occurrence, je me référais à un message de mes avocats : ‘C’est bon. Ils n’ont pas interrompu le délai de prescription pour l’appel…’. N’étant pas juriste, j’ignorais qu’il existe un délai technique entre le moment où les avocats constatent la prescription, et le moment où la Cour d’appel doit statuer pour le déclarer. » a-t-elle plaidé.

Une justification de trop qui a pour effet de déclencher les commentaires ironiques des internautes, qui s’en sont donné à cœur joie sur Twitter, trouvant abusif de dire que la défense a «gagné», ou même qu’elle « va gagner », tant que la Cour n’a pas constaté la prescription.

Il paraît clair que les explications de Madame Fourest n’ont pas vraiment convaincu les français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici