États-Unis : La colère monte chez les habitants de Kenosha suite à la bavure policière

Ce lundi 24 août dans la ville de Kenosha, des policiers ont tiré à de multiples reprises dans le dos de Jacob Blake, un noir américain. Depuis, celui-ci est hospitalisé dans un état grave.

Et ces dernières heures à Kenosha, ville du  sud du Wisconsin, la colère ne fait que monter chez les habitants. Une vidéo montrant les tirs des policiers sur l’homme alors que ce dernier leur tourne le dos, fait le tour de la toile.

Depuis, les policiers ont été suspendus de leur fonction mais cela ne semble pas calmer la colère des habitants de Kenosha. D’ailleurs, cette nuit, les premières manifestations ont éclaté dans la ville. Et ce, malgré un couvre-feu imposé par les autorités locales.

Ainsi, des centaines de personnes se sont présentées devant le palais de justice de la ville de Kenosha afin de montrer leur colère. Et des affrontements ont même eu lieu entre forces de l’ordre et manifestants. Par ailleurs, selon des témoins, des magasins ont été vandalisés et incendiés.

Du côté des politiques, des réactions commencent à se faire entendre. Ainsi, Joe Biden, candidat à la présidentielle vient de demander officiellement « une enquête transparente ». Face à lui, le président actuel Donald Trump n’a pas encore pris la parole.

 

Pour rappel, des policiers de Kenosha ont tiré sur Jacob Blake, alors accompagné de ses trois enfants, pendant qu’il leur tournait le dos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici