Mohammed bin Rashid al-Maktoum2

Un haut juge de la Haute Cour décide que le cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum a piraté le téléphone de son ex-femme « dans le cadre d’un abus illégal de pouvoir et de confiance »

Le souverain de Dubaï et Premier ministre des Émirats arabes unis a piraté le téléphone de son ex-femme, la princesse Haya, et de cinq de ses associés à l’aide du logiciel espion controversé Pegasus de NSO Group, a déclaré un haut juge de la Haute Cour britannique.

Les conclusions ont été partagées avec le Guardian et d’autres organes de presse mercredi, bien que le jugement remonte au 5 mai de cette année.

Le piratage a eu lieu alors que la princesse Haya et le cheikh Mohammed étaient impliqués dans une procédure judiciaire à Londres concernant la garde de leurs enfants.

Dans son jugement, Sir Andrew McFarlane, président de la division familiale de la Haute Cour du Royaume-Uni, a critiqué le cheikh Mohammed dans les termes les plus forts.

« Les résultats représentent un abus de confiance total, et même un abus de pouvoir, dans une large mesure », a-t-il déclaré.

«Je tiens à préciser que je considère les conclusions que j’ai maintenant faites comme étant de la plus grande gravité dans le contexte du bien-être des enfants.

« Ils pourraient bien avoir un impact profond sur la capacité de la mère et du tribunal à lui faire confiance pour tout sauf les arrangements les plus minimes et les plus sûrs pour le contact avec ses enfants à l’avenir. »

Le téléphone de Haya a été piraté 11 fois en juillet et août de l’année dernière avec « l’autorité expresse ou implicite » de Sheikh Mohammed, a révélé le Guardian.

Deux des avocats de Haya ont également été piratés, dont Lady Shackleton, membre de la Chambre des Lords.

En mars, MacFarlane a décidé que le cheikh Mohammed gardait ses filles Latifa et Shamsa en captivité et a mené une campagne de harcèlement contre la princesse Haya.

Cheikh Mohammed a également organisé l’enlèvement de Latifa, qui a tenté de fuir Dubaï en 2018, et de sa sœur aînée Shamsa, qui en 2000 a temporairement échappé à sa famille au Royaume-Uni.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici