Maroc : Une étudiante victime de chantage sexuel pour obtenir une attestation de déplacement

Dans la ville de Kénitra au Maroc, une étudiante a été victime de chantage sexuel alors qu’elle demandait une attestation de déplacement dérogatoire pour quitter la ville. En pleine période de pandémie, il est effectivement nécessaire de demander une autorisation pour quitter certaines villes du Maroc.

C’est ainsi qu’un Pacha, un responsable communal délivrant les autorisations pour quitter la ville, a soumis une jeune étudiante à un chantage sexuel afin de lui délivrer cette fameuse attestation. La jeune étudiante est malheureusement tombée dans ce piège et a fini par accepter.

Mais peu après, la jeune étudiante a décidé de dénoncer la nature de cette relation sexuelle et de la rendre publique.

Selon le quotidien Assabah, cette nouvelle a suscité l’indignation des responsables et du gouverneur de la province de Kénitra. D’ailleurs, ce dernier n’a pas attendu pour suspendre de ses fonctions le pacha.

Il a également chargé le secrétaire général de la préfecture de recevoir l’étudiante. Et ce, afin de lui apporter tout le soutien nécessaire, explique le journal marocain.

Dans l’attente de sanctions disciplinaires, le journal fait savoir qu’un autre responsable administratif a également été interpelé. Dans le cadre de cette même affaire. Quant au Pacha, il est poursuivi pour abus de pouvoir et harcèlement sexuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici