Pierre Cardo dénonce une laïcité à deux vitesses et éveille la colère des invités de LCI

Invité sur le plateau de LCI suite à l’attentat terroriste qui a touché un professeur d’histoire, Pierre Cardo, ancien maire de la ville de Chanteloup-les-Vignes a tenu à rappeler ce qu’est la laïcité. Et n’a pas hésite à dénoncer une laïcité à deux vitesse, au risque d’éveiller la colère des invités présents sur le plateau de LCI.

 

Ainsi, l’ancien maire de la ville de Chanteloup-les-Vignes Pierre Cardo explique :

« Moi je ne suis pas d’accord, j’ai des convictions qui sont basées sur ce que j’ai vécu sur le terrain. J’ai l’expérience des quartiers et de la laïcité qui est le respect de la religion des autres et le respect de ceux qui n’en ont pas. Et je suis particulièrement laïc. »

Pierre Cardo de continuer :

« Et je considère que la République a le devoir de défendre cette laïcité, la défense de la croyance de chacun. Et il faut faire attention à la façon dont nous interprétons cette laïcité et la façon dont nous la mettons en pratique. »

Pierre Cardo poursuit :

« Par contre, exiger de la part de tout le monde le respect… Quelque part, notre société est schizophrène parce que sans arrêt on demande le respect de ceci, de cela. On demande le respect du drapeau et si on insulte le drapeau alors on est hors-la-loi. Mais concernant les religions ah non. Je dis qu’il faut faire attention à ce que certains considèrent comme sacré. Et ne pas considérer systématiquement que ça n’a pas d’importance. »

En s’adressant à une invité, Pierre Cardo précise :

« L’Islamisme et l’Islam en France sont deux choses distinctes. Dans cette République, nous devons lutter dès le départ sur ce qui cause le problème que nous avons. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici