Pour faire fuir

Afin de faciliter « l’expulsion des islamistes », le maire de Béziers Robert Ménard a décidé de publier des affiches de Jésus ensanglanté un peu partout dans les rues de sa ville.

 

Ainsi, Robert Ménard vient de lancer une nouvelle campagne d’affichage qui peut choquer. Elle n’est pas sans évoquer les récentes attaques au couteau qui ont eu lieu en France, en particulier celle de Nice.

Cette campagne d’affichage a pour objectif d’appeler à l’«expulsion des islamistes» et montre une image de Jésus percé de nombreuses blessures.

Robert Ménard lance une nouvelle campagne d’affichage dans sa ville

Cette image s’accompagne de la question suivante :

« Attaques au couteau, va-t-on enfin réagir ? »

Et la réponse est affichée juste en dessous :

« Expulsion des islamistes ».

Face à cette campagne d’affichage choc menée par Robert Menard, les réactions ne se sont pas fait attendre, notamment sur Twitter. Certains critiquent l’utilisation du christianisme pour l’opposer à l’Islam et d’autres en appellent à la laïcité. Tandis que d’autres valident en expliquant que cette affiche « donne à réfléchir ».

Déjà la semaine dernière, Robert Ménard avait fait parler de lui en republiant les caricatures de Charlie Hebdo dans sa ville. Mais Charlie Hebdo avait alors répliqué :

«C’est dur d’être aimé par Robert Ménard et par l’extrême droite».

Le journal satirique en a profité pour rappeler que Charlie Hebdo a « toujours combattu le Front National » et se désavouer ainsi de la démarche du maire de Béziers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici