Certaines situations sont le prétexte pour déchaîner la haine de la “fachosphère” qui a décidément du pain sur la planche depuis que l’actualité s’y prête.
Les faits divers les plus anodins sont détournés de manière à diaboliser les étrangers qu’ils soient migrants ou citoyens français de confession musulmane.
Aucune vidéo n’échappe à leur regard aiguisé, pas une scène circulant sur le net ne sera décryptée et dénaturée à des fins perverses.

Une vidéo publiée par «SOS racisme-anti-blanc», une page Facebook d’extrême droite, montre une infirmière en prise avec ce qui est présenté comme un étranger, une séquence devenue virale qui a donné lieu aux commentaires les plus odieux.
Il faut dire que la légende accompagnant la séquence ne pouvait laisser indifférent le lecteur: « On les soigne et ils en sont reconnaissant, la preuve ».
La violence avec laquelle les deux infirmières sont frappées par l’homme est ignoble, de plus laisser croire qu’il s’agit de françaises agressées dans le cadre de leur fonction qui est tout de même de sauver des vies, ne peut qu’indigner tout ceux qui assistent impuissants à la scène derrière leur écran.
La publication a été vue plus de 7.8 millions de fois en quelques jours et partagée près de 200.000 fois.
Pourtant il suffit d’écouter les paroles échangées entre les protagonistes pour se rendre compte qu’ils parlent une langue étrangère et non le français.
En réalité il s’agit d’un fait-divers survenu en 2009 en Russie. L’agression a été filmée dans un hôpital à Novgorod en Russie, comme Crosscheck (partenaire de Buzzfeed News) l’a confirmé après une simple recherche sur Google.
Dans un article du Metronews, on apprend que l’homme était alcoolisé au moment des faits et qu’il a été appréhendé pour « coups et violences » et « agression sur une personne dépositaire de l’autorité ».

Parmi les nombreux commentaires racistes, rares sont ceux osent émettre un avis critique mais il en existe tout de même. Un internaute, certainement plus intelligent que la moyenne, émet des doutes sur la véracité de la vidéo et le fait qu’il s’agisse de français.

a-149.png

Mais pour les autres, l’importance n’est pas de savoir de quelle origine sont les agresseurs, il s’agit surtout de véhiculer une idéologie sous forme d’un fait divers et instaurer ainsi la propagande raciste habituelle à laquelle malheureusement une grande majorité adhère sans même se poser de questions.

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.

on les soigne et ils en sont reconnaissant , la preuve ….

Publié par Sos Racisme- anti-blanc sur samedi 18 mars 2017

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici