Strasbourg - Yasemin, mère de quatre enfants, tuée et démembrée par son ex-mari

Yasemin Cetindag, 25 ans et mère de quatre enfants, n’avait plus donné signe de vie depuis le 23 décembre, le jour où elle a reçu la visite de son ancien compagnon, dont elle était séparée depuis peu.

Le corps de Yasemin Cetindag a été retrouvé enterré lundi 28 décembre dans la forêt de Vendenheim. L’autopsie pratiquée à l’institut de médecine légale de Strasbourg a conclu que Yasemin Cetindag était morte étouffée des suites d’un étranglement.

Les enquêteurs vont découvrir les restes du corps de Yasemin Cetindag, démembrée et enterrée à même la terre. Face à cette découverte, le suspect va enfin reconnaître avoir tué son ex-compagne et l’avoir découpée afin de faire disparaître son corps.

 

Selon les Dernières Nouvelles d’Alsace, l’autopsie pratiquée mardi 29 décembre sur le corps de la jeune femme montre qu’elle serait morte étranglée. Mais son corps portait également plusieurs plaies à l’arme blanche qui portent à croire que le meurtrier s’est acharné sur sa victime.

L’homme et son complice ont tous deux été déférés lundi 28 décembre au parquet de Strasbourg qui les a mis en examen pour “meurtre par conjoint ou ex-conjoint” pour Savas Ozyanik et pour “recel de cadavre et modification d’une scène de crime” pour son complice. Les deux hommes ont été écroués.

Le suspect a été présenté à un juge d’instruction lundi en début d’après-midi, le parquet ayant requis sa mise en examen pour homicide volontaire par conjoint, a précisé la procureure de la République de Strasbourg Yolande Renzi.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici