4 janvier 2019 | 2.97K vues | 0 commentaire

Trois musulmans obtiennent leur naturalisation après avoir sauvé plusieurs vies

Image de l'article Trois musulmans obtiennent leur naturalisation après avoir sauvé plusieurs (...)
ZOOM

En juillet dernier, les feux de forêt à Athènes ont contraint des milliers de grecs à fuir leur foyer. Certains ont été forcés de se jeter à la mer alors qu’ils étaient encerclés par les flammes. Le bilan est lourd, 90 personnes ont perdu la vie au cours de ce gigantesque incendie.

Non loin des côtes, Ibrahim Mahmoud Mousa et Emad Al Haimi, deux migrants originaires d’Egypte ainsi que Jake Gani venu d’Albanie, tous pêcheurs se sont précipités pour sauver plusieurs personnes en détresse.

Al Haimi a déclaré : Dieu merci, nous avons réussi à sauver certaines personnes et je le referais mille fois. Et d’ajouter, Aussi longtemps que je vivrai et que je pourrai, j’essaierai de faire du bien à la Grèce. Je vais le faire sans hésitation.

Nos trois héros viennent d’être récompensés pour leur courage. Lors d’une cérémonie mercredi à laquelle a assisté le président grec, Prokopis Pavlopoulos, les trois migrants musulmans ont obtenu la nationalité grecque.

Vous êtes également des citoyens européens et vous pouvez ainsi enseigner à tous nos partenaires qui ne réalisent pas les valeurs de l’Europe, à faire ce qu’ils doivent faire, a déclaré le président grec, Prokopis Pavlopoulos, lors de la cérémonie de mercredi, ajoutant que les actes des trois migrants symbolisaient l’humanité européenne

Le ministre de l’Intérieur, Alexis Charitsis, a déclaré que ces trois personnes, ainsi que leurs collègues grecs, avaient sauvé «  des dizaines de nos compatriotes  ».

En cas d’urgence, «  il n’y a pas de religion, il n’y a pas de noir et blanc - quand quelqu’un voit quelque chose comme ça, il doit y aller et même donner sa vie pour aider à secourir les gens  », a déclaré Mousa à l’agence de presse Athens.

Et je voudrais envoyer un message à tous les étrangers, qu’ils doivent tous respecter les lieux où ils vivent. A-t-il ajouté.

Aussi longtemps que je vivrai et que je pourrai, j’essaierai de faire du bien à la Grèce. Je vais le faire sans hésitation. A renchérit Al Haimi.

Les musulmans représentent près de 1,3% des 10,7 millions d’habitants de la Grèce. Un nombre qui a considérablement augmenté après l’afflux massif de réfugiés au cours des deux dernières années en Europe.
Actuellement, la Grèce compte plus de 300 000 musulmans, principalement issus de la « minorité musulmane » officiellement reconnue, composée de Turcs et de Pomaks de la Thrace occidentale, ainsi que d’ethnie albanaise.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 4 janvier 2019

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous