7 mai 2018 | 10.47K vues | 0 commentaire

Un étudiant marocain expulsé à deux semaines des examens

Image de l'article Un étudiant marocain expulsé à deux semaines des examens
ZOOM

Mouad Aktaou,un étudiant marocain a été arrêté et expulsé lundi 30 avril.

Etudiant à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, Mouad devait passer ses examens pour valider sa licence d’administration économique et sociale.

N’ayant plus de papiers en règle, il a reçu une obligation de quitter le territoire français en mai 2016.

Le jeune homme a été interpellé à son domicile de Pau et expulsé le jour même pour Casablanca alors qu’il devait passer ses examens dans les prochains jours.

Olivier Dartigolles, représentant du PC à Pau, a réagi à l’expulsion :

Il n’a pas eu la possibilité de rassembler quelques affaires. La Préfecture ne s’était-elle pas engagée à lui permettre d’achever son année universitaire  ? Il représentait une quelconque menace  ? Pourquoi un tel traitement  ? Pour quels objectifs  ? Faire du chiffre en terme de reconduite aux frontières. C’est tout simplement lamentable.

L’étudiant a dû quitté la France pour le Maroc dans la précipitation sans argent en poche.

La préfecture est autorisée par la loi à garder les personnes enfermées au centre de rétention pour organiser le départ pendant 48 heures. Ce délai permet aux « expulsés » de déposer un recours

Mouad Aktaou envisage cette possibilité, estimant que ses droits n’ont pas été respectés.

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous