Nabil Larbi, élu de Seine-Saint-Denis, retrouve du travail à Adama Cissé

Son histoire a provoqué de vives réactions. Adama Cissé, l’éboueur parisien qui a été licencié en 2018 pour « faute grave » après la publication d’une photo prise à son insu par une passante alors qu’il se reposait dans la rue, serait sur le point de retrouver du travail.

À l’origine, ce serait un élu de Bondy (Seine-Saint-Denis), Nabil Larbi, qui s’est mis en tête de l’aider. En compagnie de la maire PS, Sylvie Thomassin, ils ont contacté cet employeur qui a accepté de lui proposer un contrat. Le poste serait basé à Bondy, non loin de son domicile de Villemonble rapporte Le Parisien.

 

« Quand j’ai annoncé la bonne nouvelle à ma femme, elle était si contente ».

« Je n’ai pas encore signé mon contrat de travail, et je ne sais pas exactement quand je commencerai. On doit m’appeler pour me le dire, d’ici quelques jours j’espère », raconte Adama Cissé. 

Adama poursuit son ex-employeur au Prud’hommes

Une situation qu’il dénonce aujourd’hui, accompagné par son avocat Joachim Scavello, qui évoque notamment le non-respect du droit à l’image de son client : Aujourd’hui, on a des juges à chaque coin de rue avec leur smartphone, prêts à juger n’importe qui (…) Ils ne se sont pas plaints d’une mauvaise prestation, mais d’une mauvaise image”. 

Invité de plusieurs chaînes de télévision, Adama Cissé a tenu à se justifier sur cette sieste effectuée durant sa pause et qui était due à une vive douleur à la jambe :

J’avais mal au pied gauche, donc pendant ma pause, je me suis allongé (…) La personne qui a pris la photo n’a pas cherché à comprendre ce qui se passait, elle ne s’est pas préoccupée de ma santé, ça ne se fait pas”.

4 Commentaires

  1. Félicitations à son nouvel employeur. L’humanité a triomphé au regard de la honte incombant à la personne ayant pris & envoyé la photo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici