24 janvier 2017 | 10.15K vues | 0 commentaire

[Blanchiment des troupes coloniales] Pour la “libération”, les soldats noirs ont été remplacés par des soldats blancs

Image de l'article [Blanchiment des troupes coloniales] Pour la “libération”, les soldats noirs (...)
ZOOM

Les grandes guerres mondiales ont souvent occulté les vrais héros.
Le blanchiment des régiments est l’un de ces événements ignorés et volontairement oublié par les historiens de notre temps.

Le blanchiment des régiments se définit comme le renvoi et le remplacement des soldats noirs venus d’Afrique par des recrues blanches pour la dernière étape de la “Libération”. Cette opération logistique méconnue est appliquée à l’automne 1944.
Environ 20 000 soldats noirs de l’armée française sont rapidement retirés du front et renvoyés chez eux.
Cette décision a été prise, au début, pour satisfaire la demande des Américains qui ne souhaitaient pas voir de soldats de “couleur” dans la 2e division blindée du général Leclerc puis par le Gouvernement Provisoire de la République (GPRF) .
Très peu de photographies et de vidéos viennent garder en mémoire ce pan de l’Histoire.

Des soldats africains appelés les «  tirailleurs sénégalais  » ont déposé à terre leur uniforme et leur matériel destinés à de jeunes recrues, probablement issues des FFI (Forces françaises de l’intérieur) .
Les tirailleurs sénégalais déchus de leur glorieuse victoire furent transportés pendant plusieurs mois dans le dénuement le plus total.
Ils vécurent pendant une très longue période sans espoir de rapatriement et sans habitation fixe et décente.

La révolte de Thiaroye en décembre 1944 est le point culminant de cet affreux moment historique, puisque les tirailleurs sénégalais qui réclament une once de reconnaissance, se feront massacrés sans remerciement.

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.

[Blanchiment des troupes coloniales] Pour la “libération” en 1944, les soldats noirs ont été remplacés par des soldats blancs

Publié par Mais t'es sérieux là ? Je suis choqué sur lundi 23 janvier 2017

profil de Rédaction alNas

Auteur : Rédaction alNas

Posté le : 24 janvier 2017

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous