Coronavirus : Le gouvernement ment sur

L’épidémie du Coronavirus a au moins eu le mérite de nous faire prendre conscience de notre niveau de gestion d’une crise sanitaire. Manque de masques de protection, nombre de lits en réanimation insuffisant, évacuation de malades vers d’autres régions… Il est vrai que la France rencontre aujourd’hui quelques difficultés logistiques. Il n’en fallait pas plus à Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National pour réagir.

Elle a ainsi vivement critiqué la « stratégie du gouvernement » qui selon elle, consiste « à cacher le niveau de faiblesse de l’État, de nos stocks, d’impréparation de notre pays, plutôt que de dire la vérité ».

C’est au micro de France Info que Marine Le Pen a pu exprimer toute sa colère, jusqu’à supposer maladroitement que le virus pouvait s’être échappé d’un laboratoire. Rumeur rapidement balayée par deux articles de l’AFP, en date du 27 janvier et du 18 mars.

 » Le gouvernement n’a cessé de mentir que ce soit sur les frontières, les masques inutiles, les tests eux-mêmes inutiles. Tout cela a créé une situation de méfiance de la part de la population à l’égard de ses dirigeants. »

Elle a ensuite ajouté :

 » L’unité nationale ne peut pas se faire autour du mensonge. On ne peut pas demander à l’opposition de soutenir les mensonges et les incohérences du gouvernement. »

Nous l’aurons compris, Marine Le Pen, finaliste de la présidentielle de 2017 est en colère. L’unité nationale étant aujourd’hui l’une de ses priorités, elle compte bien mettre en évidence les manquements du gouvernement, quitte à mettre sa crédibilité en péril en entretenant les rumeurs nées de la bouche des membres de son parti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici