« La marmite est sale ! Je vous invite à la récurer…» Emmanuel Macron recadré par une entrepreneuse africaine - VIDEO (1)

Lors du sommet Afrique-France qui se tenait ce 8 octobre à Montpellier, l’entrepreneuse sociale burkinabée Ragnimwendé Eldaa Koama a interpellé Emmanuel Macron sur l’emploi des termes « aide au développement » pour parler du continent africain.

 

Coach et formatrice, Ragnimwendé Eldaa Koama est une Burkinabè, titulaire d’un master en management des systèmes informatiques et d’une licence en ingénierie des travaux informatiques, elle est entrepreneuse dans le domaine du numérique.

Son discours au président français s’est voulu « sans filtre » et plein de formule imagée : « si la relation entre les pays d’Afrique et la France était une marmite, sachez qu’elle est très sale, cette marmite. Elle est sale de reconnaissance légère des exactions commises, elle est sale de corruption, de non transparence, de vocabulaire dévalorisant, elle est sale, monsieur le Président ! Je vous invite à la récurer ».

La jeune dame s’est également insurgée contre le terme « aide au développement ».

« Cela fait près d’un siècle que votre aide au développement se balade en Afrique. Ça ne marche pas. Sachez que l’Afrique se développera par elle-même, par le potentiel local et celui de la diaspora et certainement dans l’interdépendance avec les autres nations de la planète, mais surtout à travers des collaborations saines, transparentes, constructives. Il y a des têtes bien faites, il y a des investisseurs aussi en Afrique. Nous innovons déjà en Afrique. Et si ce n’est pas constructif dans cette relation qu’on imagine, on n’en veut pas », déroule-t-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici