La Turquie en colère à cause de l'émission télévisée de Clinton exaltant les combattantes kurdes syriennes

Hillary Clinton et sa fille Chelsea ont acquis les droits de produire une série télévisée basée sur un livre à paraître de la journaliste et romancière américaine à succès Gayle Tzemach Lemmon. Il parle des combattantes kurdes syriennes qui ont aidé à vaincre Daech comme l’indique Al-Monitor.

L’agence de presse turque, Anadolu, a affirmé que les Clinton «blanchissent les terroristes» et a poursuivi en énumérant les griefs de la Turquie concernant l’alliance des États-Unis avec les Unités de protection du peuple kurde syrien (YPG) et leur bras droit entièrement féminin, les Unités de protection des femmes (YPJ).

La Turquie insiste sur le fait que les deux groupes sont des terroristes en raison de leurs liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) interdit, qui mène une insurrection de 36 ans contre l’Etat turc.

«Au cours de sa campagne terroriste de plus de 30 ans contre la Turquie, le PKK – classé comme organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’UE – a été responsable de la mort de près de 40 000 personnes, dont des femmes, des enfants et des nourrissons. Les YPG sont la ramification syrienne du PKK », a déclaré Anadolu.

lham Ahmed, présidente exécutive du Conseil démocratique syrien et qui compte parmi les femmes les plus puissantes du mouvement kurde syrien, a salué la nouvelle de la décision des Clinton d’acquérir les droits de diffusion de « Les filles de Kobani ». Elle a déclaré à Al-Monitor : « C’est un très bon projet. »

Le PKK enrôle des femmes depuis des décennies. Mais les femmes de la guérilla des YPJ ont acquis une renommée mondiale grâce à leur campagne intrépide contre Daech, faisant la couverture de Marie Claire, le YPJ est devenu le fléau des djihadistes, prétendument pour qui être tué par une femme signifie un ticket automatique pour l’enfer selon leur interprétation du Coran.

HiddenLight Productions, la nouvelle société fondée par les Clinton, a dû mener sa propre guerre, surenchérissant sur de nombreux rivaux pour obtenir les droits d’adapter «Les filles de Kobani: une histoire de rébellion, de courage et de justice» au grand écran. Le livre doit être publié par Penguin le 16 février. Lemmon est l’auteur de deux best-sellers du New York Times jusqu’à présent.

Elle a déclaré à Al-Monitor : «Le livre de Gayle est une incroyable exploration de la bataille kurde contre l’État islamique et de la décision américaine de soutenir le seul groupe qui s’était montré prêt à tout risquer pour vaincre l’État islamique.» Marcus a ajouté: « Ce que fait Gayle, c’est montrer à quel point les femmes étaient importantes dans cette lutte, et c’est une histoire émouvante et importante. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici