5 décembre 2018 | 678 vues | 0 commentaire

USA : La démocrate Rashida Tlaib soutient BDS et humilie l’AIPAC

Image de l'article USA : La démocrate Rashida Tlaib soutient BDS et humilie l'AIPAC
ZOOM

L’arrivée de Rashida Tlaib au Congrès américain ne pouvait laisser indifférent. Celle qui incarne le changement d’une politique de soumission aux lobbies, redonne de l’espoir à ceux qui n’avaient plus foi en rien.
Rashida Tlaib, la première femme américaine d’origine palestinienne élue au Congrès n’a pas l’intention de se laisser influencer comme ses prédécesseurs. Après avoir refusé un séjour organisé en Israël par le Comité américain des affaires publiques israéliennes (AIPAC), elle s’apprête à diriger une délégation de députés en Cisjordanie.

Elle souhaite « offrir à ses collègues nouvellement élus une introduction alternative au conflit israélo-palestinien » selon The Intercept.

La démocrate âgée de 42 ans dénonce :

l’emprisonnement des enfants Palestiniens par Israël, l’éducation, l’accès à l’eau potable et la pauvreté pour insister sur l’inégalité inhérente au système d’occupation militaire israélien dans les Territoires palestiniens

Et sa détermination est sans faille, puisqu’elle affiche clairement son soutien au mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), dans des déclarations rapportées lundi 3 décembre par The Intercept.

«  Personnellement, je soutiens le mouvement BDS  », a-t-elle indiqué au média américain. Selon la démocrate, le boycott économique est une manière d’attirer l’attention sur «  des questions comme le racisme et les violations des droits de l’homme par Israël  ».

Je veux que nous voyons la ségrégation et comment elle a rendu difficile l’instauration d’une paix réelle dans la région, a déclaré Mme Tlaib au journal en ligne.

Rashida Tlaib accuse sans langue de bois, l’AIPAC, le puissant lobby pro-israélien de déformer la réalité sur ce qui se passe dans les Territoires occupés :

“Je ne pense pas que l’AIPAC offre un point de vue réel et juste sur le problème. C’est unilatéral”, a-t-elle ajouté. “Ils ne montrent pas le côté que je connais, celui que vit ma grand-mère et ma famille là-bas”.

La démocrate compte lors de son séjour en Cisjordanie, visiter Beit Our El Foqa, un village à Ramallah où vit sa grand-mère.
L’élection des deux démocrates musulmanes au Congrès américain, Rashida Tlaib et Ilhan Omar, va transformer le paysage politique américain comme le souligne The Intercept.
Selon le journal en ligne, le «  discours est en train de changer  » à Washington connu pour son soutien indéfectible à Israël.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 5 décembre 2018

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous