5 décembre 2018 | 2.71K vues | 0 commentaire

Hadith du jour : Est-il interdit aux femmes d’aller à la mosquée ?

Image de l'article Hadith du jour : Est-il interdit aux femmes d'aller à la mosquée (...)
ZOOM

Selon le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ’) il est permis à une femme de confession musulmane de prier dans les mosquées, et il n’appartient pas à son mari, si elle lui a demandé l’autorisation, de l’en empêcher, tant qu’elle sort, de chez elle, bien couverte et ne laisse apparaître aucune partie de son corps qu’il est interdit à un étranger de voir et ce, eu égard à ce qui a été rapporté par `Abd-Allah ibn `Omar d’après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qui a dit :

Si vos femmes vous demandent la permission pour aller à la mosquée, donnez-leur la permission.

Bilâl (Ibn ’Abd-Allah Ibn `Omar) dit :

“Par Allah, nous leur interdirons certainement de s’y rendre”. `Abd-Allah lui répliqua alors : “Est-ce que moi, je te rapporte les propos du Messager d’Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) et tu persistes à dire” : “Nous leur interdirons de s’y rendre ?!”. (Ces deux hadiths ont été rapportés par Muslim dans son Sahîh).

Mais si une femme est mal couverte ou si elle est parfumée, alors il ne lui est pas permis de sortir de chez elle dans ces circonstances, même pour se rendre à la mosquée pour y accomplir une prière, compte tenu de la tentation que cela comporte. En effet, Allah, le Très-Haut, a dit :

Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, jusqu’à la fin du verset (Sourate 24 - Verset 31).

Il a été affirmé que Zaynab Ath-Thaqafiyya disait que le Messager d’Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) avait dit :

Quand l’une de vous s’apprête à se rendre à la mosquée pour prier la prière de `Ichâ’ (le soir), qu’elle ne touche pas au parfum. (rapporté par Muslim dans son Sahîh).

Il a été affirmé dans des hadiths authentiques que les femmes des Compagnons assistaient à la prière de l’aube, en groupe, toutes voilées dans leurs vêtements, personne ne pouvait les reconnaître. Tous ces textes prouvent de façon claire que si une femme musulmane respecte les règles de la moralité musulmane dans ses vêtements, évite tout ce qui est susceptible de provoquer la tentation, de porter ce qui attirerait les gens dont la foi est faible, toute sorte d’ornement attirant, alors il ne convient pas de l’empêcher de se rendre à la mosquée pour y accomplir la prière.

profil de La rédaction

Auteur : La rédaction

Posté le : 5 décembre 2018

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous