Un journaliste scandalisé par le prix de la doudoune de Samia Ghali - VIDEO

Samia Ghali, deuxième adjointe Divers gauche à la mairie de Marseille était invitée sur BFMTV dimanche 10 janvier pour évoquer le couvre-feu à 18h dans le département des Bouches-du-Rhône dû, notamment, à la présence massive du virus mutant de la Covid-19. Mais plus que ses mots et son inquiétude sur la situation sanitaire, c’est une polémique indépendante de sa volonté qui est ressortie.

 

Sur son compte Twitter, le journaliste Nicolas Ropert, employé à RMC, a donc commenté l’interview donnée par Samia Ghali à BFMTV avec ces mots : “Sympa la doudoune de Samia Ghali sur BFMTV. Sympa aussi le prix (1900€)”, en ajoutant l’émoji des deux yeux et un visuel de la doudoune en question. 

 

Surpris par la portée de son tweet, Nicolas Ropert a fait une nouvelle publication lundi 11 janvier : “Je ne pensais pas créer un #Doudounegate avec ce tweet hier soir”, avec un émoji qui pleure de rire. Il en ajoute donc une couche… Et se prend évidemment une nouvelle volée de bois vert des gens sur Twitter, comme celui-ci : “Reporter des doudounes. Nouveau job chez @RMCinfo En tout cas des deux on sait lequel mérite le mieux son salaire”. 

Sous le feu des critiques

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici