La députée Aurore Bergé souhaite interdire la vente de robe longue et de hijab pour petites filles

Sur les réseaux sociaux, la députée des Yvelines Aurore Bergé a déclaré vouloir interdire la vente de robes longues et de hijabs pour petites filles.

Sur son compte Twitter, Aurore Bergé a ainsi déclaré :

« Ces boutiques ne devraient pas exister parce que nos filles ne devraient pas être voilées ! L’émancipation des enfants, l’apprentissage de leur liberté, de l’intégrité de leurs corps ne passent pas par le voilement des fillettes. »

 

Ainsi, Aurore Bergé, accompagnée de Jean-Baptiste Moreau, député de la Creuse, souhaitent proposer l’interdiction de la vente de robes longues et de hijabs pour petites filles.

Sur les réseaux sociaux, les réactions des internautes ne se sont pas fait attendre, suite au tweet d’Aurore Bergé. Ainsi, on a pu lire :

 » Et on s’en moque toujours, parce que c’est une théorie du complot. Étrangement, quand c’est les Catholiques qui le pratiquent, le traditionalisme dérange beaucoup moins… »

Un autre internaute a répliqué :

 » Sujet complexe car « j’interdis au nom de la liberté ». »

Un autre a répondu au tweet d’Aurore Bergé en disant :

 » Il y a pas plus important quand on est député que de s’occuper de ce qu’on peut trouver dans les rayons vêtements ? »

1 COMMENTAIRE

  1. Que diriez-vous si un tiers, quel qu’il soit, venait à se mêler de l’éducation que vous donnez à vos propres enfants ? …

    Que diriez-vous si ce même tiers, au nom de ses propres valeurs, tentait de vous empêcher de transmettre vos valeurs, morales, humaines, philosophiques, religieuses ou autres, à vos propres enfants, et vous imposait ses propres points de vue ? …

    Pour l’amour de ce que vous voulez, sortons de cette partie de bras de fer aussi ridicule que stérile, et apprenons à vivre ensemble dans le respect mutuel, dans la concorde et dans la paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici