Le-gouvernement-expulse-l’école-musulmane-MHS-pour-installer-une-école-juive-et-une-synagogue.jpg

Au mois de novembre, une dizaines de policiers, sous l’égide de la Brigade de protection des mineurs,  font irruption dans les locaux de l’école MHS Paris, située dans le 19ème arrondissement. Cette école est un établissement hors contrat qui accueille des élèves de la 6ème à la terminale. Suite à cette intervention, la Préfecture de Police décide de la fermeture de l’école. La raison invoquée : la non-conformité des accès situés au rez-de – chassée de l’immeuble au regard des règles de sécurité. L’école est située au 1er étage, indique le site Musulmans en France.

 

Or, l’immeuble est, selon les termes mêmes de l’agence chargée de la gestion du bâtiment, certifié ERP  (établissement recevant du public) et PMR, c’est-à-dire prévu pour l’accueil des personnes handicapées.

Par ailleurs, l’immeuble abrite de nombreuses sociétés et institutions dont un centre dépendant des Hopitaux de Paris qui reçoit des enfants pour des suivis psychologiques, une association qui accueille des enfants autistes, Le silence des justes, et … un centre éducatif de la Police Judiciaire qui reçoit des jeunes délinquants !
Naturellement, aucun de ces établissements, dont les enfants empruntent pourtant les mêmes espaces communs, n’a été inquiété.

Installation de l’école juive « le silence des justes »

 

2 Commentaires

  1. Je suis profondément attristé de cette véritable « chasse aux sorcières » organisées par les autorités politiques et civiles française au préjudice d’une communauté musulmane injustement stigmatisée et discriminée.

    Toutes les voies de recours possibles doivent être méthodiquement envisagées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici