Lyon : Un collectif composé de sœurs fait plier une salle de sport qui interdisait le Hijab

Depuis quelques semaines, le collectif « Alliance Citoyenne » se battait contre l’interdiction du Hijab décidée dans un salle de sport de la ville de Lyon. Et, suite à ce combat, l’entreprise vient d’annuler cette interdiction.

En effet, la salle de sport Interval, situé dans le 3ème arrondissement de Lyon vient de modifier son règlement intérieur afin d’autoriser les hijabs de sport. Cette décision faisant suite à la mobilisation du collectif « Alliance Citoyenne », soutenu par des syndicalistes et membres de mouvements féministes.

Le collectif « Alliance Citoyenne » comprend une quarantaine de militantes. Elles n’avaient pas hésité à manifesté dernièrement dans le hall de l’entrée de la salle de sport. Et ce, afin de réclamer le droit de porter le hijab tout en faisant du sport. Les militantes avaient alors pu échanger avec l’avocat de l’entreprise. Et c’est ainsi qu’elles ont pu obtenir gain de cause.

Sur leur page Facebook, les militantes du collectif expliquent :

«Félicitations à la direction de cette enseigne qui, suite à notre action, a respecté ses engagements. Et nous a transmis sa réponse aujourd’hui, certifiant que désormais les hijabs de sport seraient autorisés dans leurs salles.»

Début juillet, un militant disait :

«C’est un message envoyé aux autres salles de sport qui font la même chose.»

Loubna, également militante, expliquait de son côté :

«C’est un combat que l’on mène au nom de toutes les femmes pour dire : ’’Arrêtez de nous dicter ce que l’on doit porter’’.»

Mais cette nouvelle ne plait pas à tout le monde à l’extérieur du collectif. Par exemple, le blogueur Naëm Bestandji explique :

«Au-delà de les enfermer sous un voile, la radicalité de ces militantes les enferme aussi dans leurs slogans. Elles réitèrent celui des « droits civiques des femmes musulmanes ». Elles veulent ainsi réduire et essentialiser toutes les musulmanes à leur sexisme religieux pour faire croire que toutes les musulmanes seraient stigmatisées et visées par un règlement intérieur discriminant.»

1 COMMENTAIRE

  1. Enfin une bonne nouvelle ! … OUFFFF !!! Pourvu qu’il y en ait d’autres … Pourvu que les jeunes filles et les dames de confession musulmane désireuses de vivre dans le respect de leur foi reçoivent enfin le respect qu’elles méritent, tant en France qu’ailleurs …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici