Rennes : Un collectif roule en Niqab dans les rues afin de protester contre une décision du maire

Le collectif des « Chemises Blanches » a décidé de rouler dans les rues de Rennes en niqab afin de protester contre le refus de la maire socialiste d’accueillir le Tour de France 2021.

Ainsi, comme on le voit dans la vidéo, de nombreux citoyens ont décidé de parcourir les rues de Rennes habillés en niqab afin de se moquer de la décision de la maire Nathalie Appéré. Cette dernière a en effet refusé d’accueillir le départ de l’édition du Tour de France 2021 dans sa ville.

Et ce sont surtout les raisons pour lesquelles la maire a refusé qui ont provoqué la colère de certains habitants de la ville de Rennes. «Image sexiste», «coût financier important», «trop de déchets», «empreinte carbone très importante»… La maire PS a évoqué de nombreuses raisons pour refuser le passage du tour de France dans sa ville.

Le collectif Les Chemises Blanches n’a pas apprécié cette décision de la maire de Rennes et l’a fait savoir en défilant dans la rue en niqab.

L’un de ces cyclistes occasionnels a déclaré :

«C’est par les petits gestes comme ça que la culture française recule grâce à nos élus».

Mais ce n’est pas le seul reproche que fait ce collectif à l’attention de la maire de Rennes. En effet, le collectif n’a pas accepté l’inauguration d’un centre culturel islamique l’année dernière et l’autorisation du Burkini dans les piscines municipales.

De son côté, le premier adjoint de la ville, Marc Hervé a expliqué les véritables raisons du refus d’accueillir le Tour de France l’année prochaine :

«Les 700.000 euros directement versés par la ville d’accueil à la société organisatrice, auxquels s’additionnent plusieurs centaines de milliers d’euros de prestations directes pour le Grand départ, se seraient ajoutés au budget prévisionnel de tous les autres événements prévus en 2021.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici