Un policier dénonce un chef CRS impliqué dans la mort de Zineb Redouane

Un policier vient de s’exprimer face caméra pour dénoncer la promotion du chef CRS impliqué dans la mort de Zineb Redouane, cette grand-mère algérienne de 80 ans touchée au visage par un tir de grenade alors qu’elle se trouvait près de sa fenêtre. La scène s’était déroulée le 1er décembre 2018, en marge d’une manifestation des gilets jaunes.

Mais un policier vient de prendre la parole afin de dénoncer la promotion du capitaine qui dirigeait la compagnie de Marseille lors du décès de Zineb Redouane.

 

Ainsi, Laurent Nguyen, gardien de la paix, explique dans la vidéo :

« Je suis gardien de la paix, affecté en CRS depuis douze ans. J’ai été affecté à la CRS 46 de Sainte-Foy-Lès-Lyon. Notre compagnie était commandée par un officier de rang inférieur, à savoir un capitaine, de manière intérimaire, dans l’attente qu’un commandant soit nommé. »

Et le CRS de poursuivre :

« Il y a donc plusieurs commandants qui étaient sur les rangs et ça fait plusieurs mois qu’on entend plusieurs noms. Et on a enfin eu le nom de la personne qui prend le commandement de notre compagnie et qui a pris ses fonctions il y a deux jours. (…) C’est le capitaine Bruno Félix. C’est le capitaine qui dirigeait la compagnie à Marseille lors du décès de Zineb Redouane. »

Le CRS continue :

« C’est le capitaine qui a refusé de fournir les armes incriminées dans le décès de cette dame alors que l’IGPN en avait fait la demande. Donc, ça pose pas mal de questions. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici