Elle avait déchaîné les passions lors de l’émission de télécrochet «The Voice» sur TF1 au début de l’année. Les téléspectateurs découvraient alors une jeune chanteuse de 22 ans, aux traits angéliques et à la voix claire.
Mais en quelques jours, celle dont on prédisait la victoire grâce au timbre de sa voix si particulier, a vu ses espoirs s’envoler à jamais.
Au cœur d’une polémique au lendemain des attentats survenus à Nice, Mennel Ibtissem, brillante candidate de «The Voice» a quitté l’aventure, exaspérée après l’exhumation d’anciens messages postés sur son compte Facebook.
Après la gloire, la chanteuse vit des moments difficiles, conspuée et bannie des chaînes de télévision, elle est accusée de tous les maux.

Absente de la vie publique depuis son passage sur TF1, Mennel sort du silence pour annoncer son expatriation aux États-Unis
« Nouvelle vie, nouveau départ

». Des mots postés sur son compte instagram pour informer ses milliers de followers de son départ pour les États-Unis.

Je viens de me marier et je pars pour Denver, en Colorado. Ce n’est pas une chose facile de tout changer, le pays, les amis, la maison, les activités… Mais ce qui est sûr c’est que cela me permettra de découvrir un peu plus ce que je peux faire. Le changement est effrayant au début, mais il vous rend si fier de vous-même », a écrit la jeune femme, avec des photos d’elle.

La jeune musulmane d’origine syrienne a décidé de tourner la page et de commencer une nouvelle vie ailleurs, loin des polémiques et de la haine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici