Brésil : Un homme noir battu à mort par des agents de sécurité, des émeutes éclatent

Le 19 novembre dernier, un homme noir a été battu à mort par des agents de sécurité dans la ville de Porto Alegre au Brésil.

 

Tout a commencé lorsqu’une employée du magasin Carrefour au Brésil a appelé les agents de sécurité car un homme semblait la menacer. Les agents sont arrivés et ont alors battu à mort cet homme noir.

Peu après, l’émotion a été vive dans la ville de Porto Alegre et plus des centaines de manifestants sont descendus dans les rues et ont même attaqué le supermarché Carrefour. Des manifestants ont également défilé dans le centre-ville de Sao Paulo jusqu’à un autre supermarché Carrefour,détruisant alors les marchandises et les vitrines.

Les agents de sécurité poursuivis par la justice

Selon la chaîne de télévision câblée GloboNews, citant la police militaire de l’État du Rio Grande Do Sul, le client noir menaçait l’employée de Carrefour. Mais la réponse des agents fut si violente que le client en est mort.

Dans des images amateur diffusées sur les réseaux sociaux, un père a reconnu la victime comme étant son fils, Joao Alberto Silveira Freitas, un homme âgé de 40 ans.

De son côté, Carrefour a publié un communiqué hier vendredi en déclarant regretter cette « mort brutale ». L’enseigne a par ailleurs annoncé avoir pris des mesures afin que les agents de sécurité, auteurs de l’attaque meurtrière soient punis selon la loi.

Mais cela n’a pas suffi à calmer la colère des brésiliens puisqu’à Porte Alegre et à Sao Paulo, des émeutes ont éclaté et de nombreux habitants ont appelé au boycott de la chaîne commerciale.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici